• The Beach Boys - Don't Worry Baby



  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:22
    Coucou
    Bon reveil... Vais t'ecrire sur ta boite tiens...
    2
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:25
    T'es tres pop-culture toi
    my love
    3
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:26
    Je me sens
    si snob quand je vois tes gouts, lol
    4
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:27
    Pop culture
    Le crâne en petit pois. D'accord, je vais recevoir ton courrier.
    5
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:27
    Tu n'es pas le seul
    à aimer Brahms ;)
    6
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:30
    C'est pas la question
    c'est plutot que j'arrive pratiquement plus a ecouter autre chose que du classique et du jazz, moi qui etais un integriste des Clash et du Ska british en leur temps...
    7
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:35
    Pas du free jazz,
    quand même ? Mes goûts à moi n'ont pas changé avec le temps, ils se sont juste étoffés.
    8
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:48
    Du free-jazz oui
    enfin jusqu'a un certain degre de free-itude.
    9
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:50
    Je ne supporte pas
    le jazz, sauf exceptions rarissimes et classiques, surtout pas free, bouark. Comment expliques-tu ce repliement sur la musique classique ? Un supplément d'âme nécessaire à l'Immonde découvrant avec le temps la profonde animalité de sa nature et l'exaltant ?
    10
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:56
    Tu sais, en fait
    Il y a beaucoup d'animalite dans la musique dite "classique", a mon sens il y en a plus que dans le plus brutal du heavy-metal...
    11
    Jeudi 5 Avril 2007 à 11:59
    Explique-toué
    Cerveau hors service. Pas une trace dans la musique sacrée, en conviendras-tu ou en as-tu décelé en pratiquant que mon oreille païenne aurait occultée ?
    12
    Jeudi 5 Avril 2007 à 12:02
    C'est dans le contenu
    intellectuel de ces musiques qu'il y a quelque chose de foncierement violent. Pas le courage d'expliquer en detail maintenant, cerveau en compote aussi. Un de ces jours...
    13
    Jeudi 5 Avril 2007 à 12:04
    Associer animalité
    et violence, c'est intéressant. Il faudra creuser un autre jour, d'accord.
    14
    Jeudi 5 Avril 2007 à 12:06
    Ah animalite et violence
    oui cela me parait evident. La nature animale est predatrice. Tuer et manger. Violence de la survie.
    15
    Jeudi 5 Avril 2007 à 12:10
    Tuer, manger
    et SE REPRODUIRE. Sexe et violence ? Par animalité, je pense plutôt au domaine sensitif, sensoriel.
    16
    Jeudi 5 Avril 2007 à 12:15
    C'est du meme domaine
    assouvir la faim a une dimension sensorielle supreme, non ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :